Dansomanie : critiques
www.dansomanie.net / www.forum-dansomanie.net

 

Retrouvez ici les critiques des spectacles chorégraphiques vivants et enregistrés vus par les correspondants de Dansomanie en France et à l'étranger.

Nota : les dates indiqués sont celles des représentations auxquelles nos correspondants ont assisté.


         

Ballet du Capitole de Toulouse

08 mars 2017 : soirée Dawson / Forsythe / Godani à la Halle aux Grains

Ce programme rassemble trois ballets de la même période, leurs créations respectives s'étendant de 1996 à 2009. Les trois chorégraphes convoqués appartiennent à la même filiation artistique, William Forsythe faisant figure en l'occurrence de grand maitre vis-à-vis de ses congénères, le Britannique David Dawson et l'Italien Jacopo Godani. Ces derniers ont collaboré avec Forsythe au sein du Ballet de Francfort, en tant que danseurs solistes, puis en tant que chorégraphes. Godani a même succédé tout récemment à Forsythe a la tête de la Forsythe Company, qui a, depuis lors, pris le nom de Dresden Frankfurt Dance Company...

Lire la suite

 


Le Ballet de l'Opéra de Rome au Théâtre des Champs-Élysées

13 janvier 2017 : La Chauve-Souris (Roland Petit) au Théâtre des Champs-Elysées

La Chauve-souris de Roland Petit a été créée le 2 juin 1979 à l'Opéra Garnier de Monte-Carlo, avec une distribution qui réunissait alors, dans les trois rôles principaux, Zizi Jeanmaire (Bella), Denys Ganio (Johann) et Luigi Bonino (Ulrich). A peine six mois après les premières représentations sur la Côte d'Azur, l'ouvrage a été mis à l'affiche, avec la même distribution, du Théâtre des Champs-Elysées. La création fut filmée et diffusée à la télévision...

Lire la suite

 


Ballets de Monte-Carlo

28 & 29 décembre 2016 : La Belle (version remaniée, Jean-Christophe Maillot)

Oubliez La Belle au bois dormant que vous croyez connaître. Oubliez Grimm. Oubliez «le ballet des ballets» cher à Rudolf Noureev et toutes les Belle que nous a livrées la tradition chorégraphique inaugurée par Marius Petipa. Oubliez, par-dessus-tout peut-être, l'imaginaire à l'eau de rose transmis par le film de Walt Disney qui a bercé notre enfance. La Belle sans bois dormant de Jean-Christophe Maillot n'a, a contrario, rien d'une naïve féerie...

Lire la suite

 


Ballet National de Bordeaux

27 décembre 2016 : Coppélia (Charles Jude) au Grand Théâtre de Bordeaux

Coppélia, à l'affiche en ce mois de décembre, est justement un de ces ballets que l'Opéra de Bordeaux est l'un des rares en France à pouvoir produire. Il mobilise 33 danseurs sur scène, soit la presque totalité de la compagnie, et fait alterner trois distributions dans les rôles solistes pour une longue série de représentations. Souvent repris, in situ ou en tournée, son succès ne se dément pas, son esprit de comédie musicale, son atmosphère festive, son pittoresque en faisant un divertissement idéal pour petits et grands...

Lire la suite

 


Stuttgarter Ballett

26 décembre 2016 : Don Quijote (Maximiliano Guerra) au Ballet de Stuttgart

Et Marius Petipa dans tout ça? Le seul nom de chorégraphe apparaissant dans la distribution de ce Don Quichotte de Stuttgart est celui de Maximiliano Guerra, danseur argentin passé au moins comme invité dans les plus grandes compagnies du monde. Créée en 2000, reprise en 2012 dans une version modifiée, sa version de Don Quichotte est pourtant très loin d’être une version originale, et c’est souvent jusque dans des détails d’attitude qu’elle se conforme aux versions les plus classiques issues de Petipa et de Gorsky : pourquoi ne pas le mentionner?...

Lire la suite

 


Théâtre National de Chaillot

20 décembre 2016 : Roméo et Juliette d'Angelin Preljocaj, au Théâtre de Chaillot (Paris)

Point d'orgue de la première partie de saison, le Théâtre de Chaillot programme la reprise, vingt-cinq ans après sa création, du Roméo et Juliette d'Angelin Preljocaj. Première création d'envergure du chorégraphe, à l'initiative alors du Ballet de l'Opéra de Lyon, cette pièce est présentée par les vingt-quatre danseurs du Ballet Preljocaj dans une version revisitée. Le principal changement visuel réside dans les costumes, signés d'Enki Bilal et très clairement retravaillés : les vêtements urbains du clan Montaigu sont mis au goût du jour, les uniformes de la milice des Capulet, dont un très réussi pour Tybalt...

Lire la suite

 


Ballets de Monte-Carlo

16 décembre 2016 : Aleatorio (Création, Jean-Christophe Maillot)

Le mois de décembre est chargé pour les Ballets de Monte-Carlo avec trois rendez-vous successifs. Entre les Imprévus chorégraphiques et la reprise de La Belle, portée par les étoiles du Bolchoï, place à la création 2016 de Jean-Christophe Maillot, Aleatorio. Le spectacle est volontairement proposé sans programme, pour éviter toutes notes d'intention, qui rappelleraient la genèse de la création, et altéreraient ainsi la vision ex nihilo de la pièce, qui semble bien être la meilleure façon de recevoir la proposition, la plus personnelle, la plus libérée de l'influence de la connaissance du procédé créatif...

Lire la suite

 


Ballet du Capitole de Toulouse

15 décembre 2016 : soirée Maguy Marin / Kader Belarbi au Théâtre Garonne

C’est un spectacle de reprise que nous propose le Ballet du Capitole en ce mois de décembre, mais ces reprises s’inscrivent dans une conquête délibérée de nouveaux lieux de représentation. Après l’église Saint-Pierre des Cuisines la saison dernière, nous dirigeons nos pas de l'autre côté du fleuve vers le théâtre Garonne. Installé dans une ancienne station de pompage des eaux de la Garonne, en aval du centre-ville, ce théâtre dispose dans ses différents bâtiments, vidés des vannes et turbines, de plusieurs salles à scénographie modulable...

Lire la suite

 


Théâtre de la Ville (Paris) - Programmation délocalisée

05 décembre 2016 : Until the Lions, d'Akram Khan, à la Grande Halle de la Villette

«Aussi longtemps que les lions n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur». Ce proverbe des Igbos du Nigéria, plus connus pour leurs masques que pour leurs danses, est, raccourci en Until The Lions, le titre de la création 2016 d'Akram Khan pour sa compagnie, même s'il est impossible de faire abstraction de son autre pièce majeure de l'année : la recréation de Giselle pour l'English National Ballet...

Lire la suite

 


Théâtre de la Ville (Paris) - Programmation délocalisée

02 décembre 2016 : Trois Grandes Fugues (Childs / Marin / Keersmaeker) par le Ballet de l'Opéra de Lyon à la MAC-Créteil

Le Festival d'Automne, consacré cette année à Lucinda Childs, se poursuit avec le deuxième programme du Ballet de l'Opéra de Lyon au Théâtre de la Ville, délocalisé pour l'occasion à la MAC Créteil. Il s'agit ici, après la reprise de Dance, d'une création sur la Grande Fugue en si bémol de Beethoven, associée à deux pièces sur cette même musique, entrées au répertoire du Ballet de Lyon en 2006 et signées de deux autres chorégraphes féminines, Anne Teresa de Keersmaeker et Maguy Marin...

Lire la suite

 


Ballet Preljocaj

29 novembre 2016 : La Fresque (Angelin Preljocaj) à l'Opéra royal de Versailles

Fidèle à une compagnie qui lui a assuré de belles «Nuits de l'Orangerie», l'Opéra de Versailles invite le Ballet Preljocaj pour l'avant-première francilienne de sa dernière création, La Fresque. Sous-titrée L'Extraordinaire Aventure, cette pièce est une œuvre de commande, dont l'objet est de réaliser un ballet pour «tout public», comme l'a expliqué Angelin Preljocaj dans une conférence publique introductive à la première. Aux inquiétudes que peut susciter cet objectif en termes de qualité, il détaille métaphoriquement son souhait de «non pas abaisser le bas, mais abaisser le haut». Comprendre là qu'il a travaillé à ne pas perdre en qualité, mais qu'il s'est fixé comme but de rendre la chorégraphie plus accessible...

Lire la suite

 


Cinéma : Polina, Danser sa vie, un film de Valérie Müller et Angelin Preljocaj

16 novembre 2016 : Polina, de Valérie Müller et Angelin Preljocaj d'après la BD de Bastien Vivès

Déjà annoncé pour l'automne 2015, Polina, l'adaptation d'une bande dessinée à succès de Bastien Vivès parue en 2011, sort  finalement en salle le 16 novembre 2016. Co-réalisé par la cinéaste Valérie Müller et le chorégraphe Angelin Preljocaj, ce long-métrage fait appel à plusieurs stars du grand écran et de la danse, telles Juliette Binoche et Jérémie Bélingard. Mais ce sont les débuts cinématographiques de la jeune ballerine russe Anastasia Shevtsova dans le rôle-titre qui ont retenu toute l'attention des médias...

Lire la suite

 


Ballet National de Bordeaux

07 novembre 2016 :La Tempête, de Mauricio Wainrot, au Grand Théâtre de Bordeaux

Macbeth, Othello…, user du répertoire lyrique aurait été chose aisée pour commémorer les quatre cents ans de la mort de William Shakespeare. C’est toutefois à la compagnie de ballet que revient, à Bordeaux, cette prérogative. Celle-ci inaugure ainsi la saison chorégraphique avec La Tempête, nouvelle collaboration avec le chorégraphe argentin Mauricio Wainrot, qui venait tout juste de clore la saison précédente avec Le Messie. Sa composition autour de l’œuvre shakespearienne a été créée en 2006 pour le ballet contemporain du théâtre San Martin...

Lire la suite

 


Ballet du Mariinsky

30 octobre 2016 : Le Corsaire au Mariinsky II (Saint-Pétersbourg)

Une tournée du Mariinsky  en Chine, donc , cela permet certes de voir beaucoup Olessia Novikova à la maison (après Chopiniana et Giselle en octobre, on pourra la voir dans La Sylphide et La Fontaine de Bakhchissarai début novembre, avant qu'elle ne reprenne Anna Karénine et à nouveau Giselle un peu plus tard dans le mois), mais c'est aussi la garantie de représentations beaucoup plus «plan-plan», pour ne pas dire médiocres, avec des distributions résolument inégales...

Lire la suite

 


Ballet du Mariinsky / Académie Vaganova

29 octobre 2016 : Gala de remise des prix du concours Vaganova au Mariinsky

On ne le sait peut-être pas, mais des artistes du calibre d'Ouliana Lopatkina, Svetlana Zakharova, Olessia Novikova, Evguénia Obraztsova, Léonide Sarafanov ou Vladimir Shklyarov – pour n'en citer que quelques-uns – ont jadis, à l'aube de leur carrière frémissante, été couronnés au Prix Vaganova. Fondé en 1988, un temps fondu et remplacé par le Grand Prix du Mikhailovsky, ce Prix, dans son esprit et ses modalités originels, n'avait pas eu lieu depuis dix ans. Dans le sillage de la médiatisation nouvelle de l'Académie de Ballet Russe – du nom d'Agrippina Vaganova...

Lire la suite

 


Ballet du Mariinsky

28 octobre 2016 : Giselle au Mariinsky (Saint-Pétersbourg)

A Saint-Pétersbourg, le balletomane n'a, pour satisfaire ses envies - forcément insatiables -, que l'embarras du choix. Grâce au système, strict, de l'alternance qui sévit encore dans ses théâtres, il est ainsi possible, chaque soir ou presque (les salles font en général relâche le lundi), de voir un spectacle différent - au Mariinsky ou ailleurs. Un séjour de courte durée a du reste pour avantage d'épargner au spectateur de passage la routine que fait naître inévitablement, sur le long terme, un tel système, aux antipodes de la loi commerciale...

Lire la suite

 


Ballet du Bolchoï

26 et 27 octobre 2016 : La Bayadère (Youri Grigorovitch) au Bolchoï  (Moscou)

Difficile d'échapper aux hyperboles, quand ce n'est pas aux formules ampoulées, dès lors qu'il est question du Bolchoï : la tournée estivale à Londres fut évidemment triomphale, enflammant soir après soir critiques et balletomanes, et la rentrée, ouverte sur une série de représentations de Don Quichotte, forcément spectaculaire, avec notamment le retour au répertoire de L'Age d'or  filmé pour l'occasion , prélude à une saison qui doit célébrer, lors d'un festival de près de deux mois (en janvier-février 2017), les 90 ans de la figure tutélaire du théâtre  et son génie résolument imprenable : Youri Grigorovitch...

Lire la suite

 


Ballet du Capitole de Toulouse

23 octobre 2016 : Le Corsaire (Kader Belarbi) au Théâtre du Capitole (reprise)

Le Corsaire signé Belarbi est devenu en peu de temps un must du Ballet du Capitole. Ce ballet en deux grands actes, très demandé à l’occasion des tournées, présenté même en Chine, a été aussi diffusé à la télévision et commercialisé en DVD. Il était donc judicieux de le proposer à nouveau à son public toulousain, trois ans après sa création. Le public, ancien ou nouveau, s’est d’ailleurs pressé en nombre au Théâtre du Capitole pour cette reprise, y compris dans les places à visibilité réduite des balcons de côté. Succès mérité...

Lire la suite

 


Théâtre National de Chaillot

07 octobre 2016 :Volver de Jean-Claude Gallotta, au Théâtre de Chaillot (Paris)

L'association entre la chanteuse Olivia Ruiz et le chorégraphe Jean-Claude Gallotta pour une co-création faisait figure d'événement du début de saison à Chaillot avec treize dates au programme, après sa création à la Biennale de Lyon. La rencontre entre les deux artistes est née en 2013, lors d'une reprise de L'Amour Sorcier par le chorégraphe : la chanteuse tenait là le rôle de Candelas, et sa prestation fut saluée par la critique tant sur le plan vocal, que pour celui de l'interprétation et de la danse...

Lire la suite

 


Staatsballett Berlin

07 octobre 2016 : Casse-Noisette (Nacho Duato) à la Deutsche Oper de Berlin

Première nouvelle pièce de la saison pour le Staatsballett de Berlin, un peu en avance en ce début d'octobre : Casse-Noisette, dans la chorégraphie de Nacho Duato, créé au Théâtre Mikhailovsky en décembre 2013. Le public présent le soir de la première a reçu très chaleureusement cette entrée au répertoire, version épurée d'une œuvre incontournable. Avant de commenter le spectacle, arrêtons-nous sur la mobilisation d'une partie du public...

Lire la suite

 


Théâtre de la Ville (Paris) - Programmation délocalisée

04 octobre 2016 : Available Light, de Lucinda Childs, au Théâtre du Châtelet

L'automne prend à Paris les nuances de la danse de Lucinda Childs, à qui le Festival d'Automne consacre un portrait au travers de cinq programmes et d'une exposition. Trois d'entre eux font partie de la saison du Théâtre de la Ville : après la présentation de la recréation de Dance par le Ballet de l'Opéra de Lyon, c'est au tour de la Lucinda Childs Dance Company de proposer une deuxième oeuvre phare de la chorégraphe américaine, Available Light...

Lire la suite

 


Théâtre National de Chaillot

23 septembre 2016 : Now, de Carolyn Carlson, au Théâtre de Chaillot (Paris)

Des danseurs en costumes sombres, des danseuses en robes imprimées, une porte-fenêtre qui marche toute seule et derrière laquelle une femme parle en italien, un homme qui harangue le public en anglais ou en français à côté d'un couple assis à une petite table ronde : Oui, nous sommes bien chez ...Carolyn Carlson pour la rentrée de Chaillot... Pour fêter la fin de sa résidence, le théâtre choisi de lui dire au revoir en lui offrant le spectacle inaugural de saison, et choisit pour cela de proposer la reprise de Now, créé ici-même il y a deux ans. Sur la période la chorégraphe y aura créé deux spectacles et offerts quelques solos...

Lire la suite

 


Staatsballett Berlin

23 septembre 2016 : Vielfältigkeit. Formen von Stille und Leere (Nacho Duato) à la Komische Oper de Berlin

Le Staatsballett de Berlin fait, depuis quelques semaines déjà, la une des pages culturelles : les danseurs de la compagnie ont entrepris de faire valoir leur travail. Ils font entendre leur voix, trouvant des relais parmi les journalistes et sur les réseaux sociaux. Malgré ce contexte qui complique certainement leur quotidien, les danseurs distribués dans cette reprise de Multiplicité. Formes du silence et du vide ont enthousiasmé leur public ce vendredi...

Lire la suite

 


Cinéma : La danseuse, la vie de Loïe Füller et Isadora Duncan rêvée par Stéphanie Di Giusto

18 jseptembre 2016 : La Danseuse, un film de Stéphanie Di Giusto

Présenté au Festival de Cannes 2016 dans la sélection «Un certain regard», le film de Stéphanie di Giusto retrace le destin de Loïe Fuller, célèbre danseuse du début du XXème siècle, rapidement occultée par Isadora Duncan. Porté par un casting impeccable, La Danseuse est pleine de qualités, malgré un scénario parfois trop académique...

Lire la suite

 


Le L.A. Dance Project (Benjamin Millepied) au Théâtre des Champs-Élysées

15 septembre 2016 : Forsythe, Graham, Peck, Millepied au Théâtre des Champs-Èlysées

La première soirée TranscenDanses de la saison au Théâtre des Champs-Élysées invitait le L.A. Dance Project pour un programme mixte composé de trois pièces de chorégraphes américains, précédant une création de son directeur Benjamin Millepied. Si la compagnie fondée en 2012 à Los Angeles se veut un collectif créatif, elle n'en demeure pas moins centrée sur les pièces de son fondateur et, pour élargir son répertoire, elle va plutôt puiser dans l'histoire des États-Unis...

Lire la suite

 


Livres : Agnès Letestu / Gérard Mannoni : Danseuse étoile

15 jseptembre 2016 : Danseuse étoile : propos sur la danse - Agnès Letestu / Gérard Mannoni

Après les deux documentaires de Marlène Ionesco qui retraçaient son parcours (Regard sur une Étoile, 2005 et L'Apogée d'une Étoile, 2013), Agnès Letestu revient cette fois-ci sous la forme littéraire, en collaboration avec Gérard Mannoni, critique chorégraphique. Publié chez Buchet Chastel, Agnès Letestu, danseuse Étoile propose une plongée au cœur du ballet de l'Opéra de Paris à travers les yeux de celle qui a contribué à son rayonnement, jusqu'à ses adieux en octobre 2013...

Lire la suite

 


Théâtre de la Ville (Paris) - Programmation délocalisée

03 septembre 2016 : Viktor, de Pina Bausch, au Théâtre du Châtelet

Rentrée en fanfare au Théâtre du Châtelet pour l'ouverture de la saison du Théâtre de la Ville, avec Viktor, de Pina Bausch, présenté par le Tanztheater Wuppertal. Cette délocalisation était habituelle ces dernières saisons, mais deux pièces étaient alors présentées, plutôt en clôture d'ailleurs, l'une provenant de la période phare du Tanztheater, l'autre plus récente, issue du cycle des pièces dites "voyageuses". En cette saison itinérante, pour cause de travaux entraînant la proche fermeture de la Ville, puis celle du Châtelet, une seule pièce est au programme...

Lire la suite

 


Ballets de Monte-Carlo

28 juillet 2016 : Roméo et Juliette (Jean-Christophe Maillot)

Deuxième partie du diptyque "L'été danse" aux Ballets de Monte-Carlo avec la reprise de Roméo et Juliette de Jean-Christophe Maillot pour finir la saison par un double anniversaire : celui des 30 ans de la compagnie et celui des 20 ans de la pièce. Et la célébration aurait pu être triple si les danseurs de la compagnie étaient organisés en grades, car la représentation du 28 juillet aurait certainement été une soirée à nomination pour l'anglaise Anna Blackwell dans le rôle-titre...

Lire la suite

 


Stuttgarter Ballett

22 juillet 2016 : Onéguine (John Cranko) au Ballet de Stuttgart

Soirée internationale à Stuttgart : si les ballettomanes et critiques du monde entier étaient venus depuis le début de la semaine festivalière des 20 ans de direction de Reid Anderson, cet Onéguine est encore plus international. On entend parler anglais, russe, français, et bien sûr coréen autant qu’allemand : c’est que cette soirée constitue aussi les adieux officiels à Stuttgart de l’étoile Sue Jin Kang, membre de la troupe depuis 1986, et première soliste depuis 1997, au tout début de l’ère Anderson...

Lire la suite

 


Ballets de Monte-Carlo

21 juillet 2016 : L'Enfant et les sortilèges (Verbruggen) / Le Baiser de la fée (Varnava)

"L'été danse" aux Ballets de Monte-Carlo au travers de deux programmes rapprochés en cette fin juillet, toujours dans le cadre du trentième anniversaire de la compagnie, dont le premier proposait le 21 deux créations, confiées à Jeroen Verbruggen avec L'Enfant et les Sortilèges et à Vladimir Varnava avec Le Baiser de la Fée, avant une reprise de Roméo et Juliette de Jean-Christophe Maillot...

Lire la suite

 


Stuttgarter Ballett

21 juillet 2016 : La Mégère apprivoisée (John Cranko) au Ballet de Stuttgart

La Mégère apprivoisée est une des pièces maîtresses du répertoire du Ballet de Stuttgart, mais c’est aussi, il faut bien le dire, le moins aimé des trois grands ballets de Cranko. Sans doute, les perruques, les mets en pur plastiques, certains éléments de décor ont beaucoup vieilli ; mais la fusion entre la danse néo-classique et la comédie que Cranko réussit reste irrésistible. La manière dont la querelle qui constitue le premier pas de deux entre les futurs époux se transforme progressivement du slapstick à la danse pure est un modèle d’intelligence de la scène...

Lire la suite

 


Stuttgarter Ballett

20 juillet 2016 : Roméo et Juliette (John Cranko) au Ballet de Stuttgart

Il suffit de voir Alicia Amatriain aux saluts, et tout est dit : le spectacle est fini, mais le visage est marqué, comme figé dans l’ultime douleur de Juliette, et les larmes coulent encore cinq bonnes minutes après le début des applaudissements. On a beau avoir vu peut-être trop souvent ce Roméo et Juliette de Cranko, cette soirée estivale restera dans les mémoires du public. Peut-être, à vrai dire, cette Juliette ne serait pas du goût de tout le monde...

Lire la suite

 


Stuttgarter Ballett

19 juillet 2016 : soirée Forsythe / Goecke / Scholz au Ballet de Stuttgart

Au commencement était la musique. Ou la danse, on ne sait pas très bien (demandez à Molière). Le programme proposé par le Ballet de Stuttgart pour la première grande soirée de sa semaine festivalière pourrait être interprété sous cet angle, chacune des trois pièces au programme ayant leur propre vision de la question. Chez Forsythe, la musique s’appelle presque toujours Thom Willems. Dans The Second detail, créée en 1991 pour le Ballet National du Canada, la danse est certainement première...

Lire la suite

 


Stuttgarter Ballett

18 juillet 2016 : Skizzen (Esquisses) - Vingt ans de créations au Ballet de Stuttgart

Peut-on résumer en une soirée vingt ans de création au Ballet de Stuttgart? C’est ce qu’ose Reid Anderson pour fêter les vingt ans de sa direction. Le saint fondateur John Cranko a laissé à sa troupe trois grands ballets narratifs, qu’on reverra plus tard dans cette semaine festivalière, et toute une série de pièces les plus diverses ; mais ce qui reste de lui, c’est tout autant la génération de chorégraphes qu’il a contribué à faire émerger à partir de Stuttgart, dont les plus éminents sont certainement John Neumeier, William Forsythe et Jiři Kylián...

Lire la suite

 


Hamburger Ballett-Tage 2016

17 juillet 2016 : 42ème Gala Nijinsky à la Staatsoper de Hambourg 

Le gala Nijinsky marque traditionnellement la fin de la saison hambourgeoise et du marathon épique des Ballett-Tage. Le format en demeure, d'une année sur l'autre, inchangé : cinq heures – a minima – de spectacle à la composition savamment calculée, trois actes déclinant une suite de morceaux choisis présentés et éclairés par le maître lui-même, le tout dans une ambiance à la fois cultivée et bon enfant, bien moins mondaine qu'on pourrait le craindre. Pur festin balletomaniaque, accommodé à la sauce – riche mais jamais indigeste – neumeierienne, la soirée renoue avec un certain art du temps perdu, à tout le moins avec un temps où l'on savait prendre son temps...

Lire la suite

 


Hamburger Ballett-Tage 2016

16 juillet 2016 : Giselle (John Neumeier) à la Staatsoper de Hambourg

Après Duse le 15 juillet, Giselle nous ramène, le lendemain, dans des terres familières. La production actuelle du ballet de Hambourg, montée en 2000, en collaboration avec Natalia Makarova, n'a du reste, pour être neuve, rien de bien radical. Neumeier a toujours aimé revisiter le grand répertoire classique ou néo-classique et longue est la liste des ballets qu'il s'est attaché ainsi à remonter, toute sa carrière durant. Sa Giselle n'est toutefois ni une relecture complète, comme peut l'être son Lac des Cygnes (dont le titre, Illusionen – Wie Schwanensee, revendique la mise à distance de l'original), ni une version chorégraphique nouvelle...

Lire la suite

 


Hamburger Ballett-Tage 2016

15 juillet 2016 : Duse (John Neumeier) à la Staatsoper de Hambourg

Le chiffre a tout de même de quoi impressionner. Depuis quarante-deux ans, chaque saison de ballet à Hambourg se termine invariablement par un festival chorégraphique – les Hamburger Ballet-Tage (autrement dit, les Journées de Ballet de Hambourg) – qui donne subrepticement à cette métropole du nord de l'Allemagne des airs discrets de Saint-Pétersbourg des temps modernes. Initié par John Neumeier en 1975, ce festival s'ouvre traditionnellement sur une création du maître – cette année Turangalîla, sur la partition d'Olivier Messiaen, déjà exploitée par Maurice Béjart - et propose chaque soir, deux semaines durant, un ballet différent, tiré du vaste répertoire de la compagnie...

Lire la suite

 


Ballet National de Bordeaux

19 juin 2016 : reprise du Messie, de Mauricio Wainrot, au Grand Théâtre de Bordeaux

C’est en regroupant l’ensemble de ses forces que le l’Opéra National de Bordeaux a choisi de clore cette saison au Grand Théâtre. Danseurs, instrumentistes et choristes, soutenus par les solistes de la Royal Academy of Music, se sont réunis pour une nouvelle reprise du Messie de Mauricio Wainrot. C’est sur le célèbre oratorio homonyme de G.F. Haendel que le chorégraphe argentin a composé un grand ballet choral à l’esthétique néoclassique en demi-pointes...

Lire la suite

 


Ballet du Capitole de Toulouse

08 & 11 juin 2016 : Paquita (Vinogradov) / L'Oiseau de feu (Béjart) à la Halle aux grains

Quand Kader Belarbi reprogramma le divertissement de Paquita, deux ans après sa mise au répertoire du Ballet du Capitole, c'était avec l'idée bien arrêtée de confronter le plus  régulièrement possible ses danseurs à la grande technique académique. En effet, cette technique si particulière, qui se perpétue depuis plusieurs siècles dans les écoles de danse, ne prend tout son sens que lorsqu'elle est en représentation, et c'est devant devant le public que se mesurent l'assurance, la précision, la capacité de se projeter, les progrès d'une compagnie...

Lire la suite

 


Compagnie Hofesh Shechter - Théâtre de la Ville (Paris)

04 juin 2016 : barbarians, de Hofesh Shechter, au Théâtre de la Ville (Paris)

Début Juin la compagnie de Hofesh Shechter était pour la sixième fois l'hôte du Théâtre de la Ville pour y présenter barbarians, une création de 2015 pour les Berliner Festspiele. Ce n'est pas la dernière œuvre en date du chorégraphe car il a récemment créé Clowns pour le Nederlands Dans Theater en mars de cette année, mais barbarians était une commande du Théâtre de la Ville, il était donc logique qu'elle y soit présentée au cours de la saison, d'autant qu'en 2017 La Ville, délocalisée à la Villette, aura la primeur de sa création 2017...

Lire la suite

 


Ballet National de Bordeaux / Fêtes Galantes (compagnie invitée)

02 juin 2016 : Mass B (Compagnie Fêtes Galantes) au Grand Théâtre de Bordeaux

Mass B, de Béatrice Massin a été présenté en mars dernier au Théâtre National de Chaillot en arborant des décors issus de l’atelier de l’Opéra National de Bordeaux. Grâce à ce soutien, le public bordelais a pu découvrir la compagnie «Fêtes galantes» lors de deux représentations de Mass B au Grand Théâtre. Mass B (la Messe en si mineur, en anglais) est principalement porté par l’œuvre de Jean-Sébastien Bach afin de figurer les flux migratoires auxquels se heurte notre société...

Lire la suite

 


Théâtre de Cornouaille (Quimper)

31 mai 2016 : Lied Ballet (Thomas Lebrun) à Quimper

Après Avant toutes disparitions sa dernière création à Chaillot, replongeons-nous dans le Lied Ballet de Thomas Lebrun, créé au Festival d'Avignon en 2014 et donné en cette fin mai au Théâtre de Cornouaille de Quimper. La pièce prévue à l'origine avec un ténor et un pianiste, un peu à l'image d'une de ses créations précédentes La Jeune Fille et la Mort pour un baryton et un quatuor à cordes, sera donnée ce soir-là pour la première fois en format concert, en raison de l'indisposition du chanteur...

Lire la suite

 


Théâtre National de Chaillot

25 mai 2016 : Poetry, de Maud Le Pladec au Théâtre de Chaillot (Paris)

Quelques jours après l'annonce de sa saison 2016-2017, rendez-vous au Théâtre de Chaillot pour l'un des derniers spectacles de la présente saison, Poetry de Maud Le Pladec. Présentée dans le petit studio Maurice Béjart (85 personnes environ), la salle Firmin Gémier étant toujours en travaux, cette pièce est la deuxième partie d'un diptyque consacrée au compositeur Fausto Romitelli, créée en 2011, après Professor qui a fait connaître la chorégraphe un an auparavant...

Lire la suite

 


Ballet National de Bordeaux

25 mai 2016 : Giselle au Grand Théâtre de Bordeaux

Après l’enthousiasmante nouvelle production de Kader Belarbi à Toulouse, le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux reprend pour neuf représentations sa version maison, au moment même où l’Opéra de Paris distribue ses prestigieuses étoiles dans le même ballet. On ne se plaindra pas de la profusion de Giselle à l’affiche en cette saison. Cette pièce romantique par excellence suscite toujours le même attrait, aussi bien pour le spectateur occasionnel qui veut y voir l'emblématique acte blanc, que pour le balletomane compulsif qui ne manquera pas toute nouvelle interprète de l'infortunée jeune paysanne, transfigurée en ange du pardon...

Lire la suite

 


Mr. Gaga, sept ans de la vie d'Ohad Naharin (Batsheva Dance Company)

Cinéma : Mr Gaga, Tomer Heymann dans les pas d'Ohad Naharin

Après plus d'une dizaine de documentaires, Tomer Heymann dresse ici le portrait d'Ohad Naharin, directeur de la danse de la compagnie israélienne Batsheva, qu'il a suivi durant sept ans. Entrecoupé de nombreuses images d'archives, Mr. Gaga explore le cerveau bouillonnant d'un artiste de génie, en même temps qu'il sonde les failles de l'homme et sa détermination pour y palier.

Lire la suite

 


Tanztherater Wuppertal - Pina Bausch

24 mai 2016 : Auf dem Gebirge hat man ein Geschrei gehört, de Pina Bausch, au Théâtre du Châtelet (programmation Théâtre de la Ville, Paris)

Deuxième partie du diptyque Pina Bausch au Théâtre de la Ville, délocalisé pour l'occasion au Châtelet, Auf dem Gebirge hat man ein Geschrei gehört est un pièce écrite en 1984, et prend place dans son répertoire juste entre Nelken et Two Cigarettes in the Dark, pour ce qui constitue l'apogée de la période Tanztheater, avant le début du cycle des pièces voyageuses. Le titre "Sur la montagne on entendit un hurlement" est une référence biblique, littéralement tiré de la Passion selon Saint-Mathieu d'Heinrich Schütz (1664), relatant l'épisode du "Massacre des Innocents" par Hérode, et la pièce ne s'éloignera jamais du côté sinistre qui en émane, offrant ainsi un terrifiant contrepoint à la lumière et l'innocence d'Água...

Lire la suite

 


Théâtre National de Chaillot

17 mai 2016 : Avant toutes disparitions, de Thomas Lebrun au Théâtre de Chaillot (Paris)

Le Théâtre de Chaillot accueille pour la quatrième fois en cinq ans le chorégraphe Thomas Lebrun, qui y présente une création intitulée Avant toutes disparitions. Directeur du Centre Chorégraphique National de Tours, celui-ci enchaîne les créations dans les lieux prestigieux depuis La jeune fille et la mort ici même en 2012, Lied Ballet remarqué à Avignon en 2014 et qui tourne toujours dans différents théâtres, et avant de mettre en scène Les Fêtes d'Hébé à l'Opéra de Paris la saison prochaine...

Lire la suite

 


Ballet du Grand Théâtre de Genève

13 mai 2016 : Carmina Burana (Claude Brumachon) à l'Opéra des Nations de Genève

Le 13 mai dernier le Ballet du Grand Théâtre de Genève proposait la première de Carmina Burana, création sur la musique de Carl Orff confiée au chorégraphe française Claude Brumachon, 44 ans après la version d'Alfonso Catá. Le choix de cette œuvre créée sous le joug nazi en 1937 et, facteur de controverse, récupérée par la propagande de ce dernier, s'inscrit dans la démarche entreprise par le directeur du Ballet de proposer en création annuelle un spectacle dansé associé à une œuvre lyrique...

Lire la suite

 


Tanztherater Wuppertal - Pina Bausch

07 mai 2016 : Agua, de Pina Bausch, au Théâtre de la Ville (Paris)

Reprenant la formule de l'an passé, le Théâtre de la Ville invite le Tanztheater Wuppertal pour deux séries de représentations dont l'une délocalisée au Châtelet, avec au programme Água et Auf Dem Gebirge Hat Man Ein Geschrei Gehört ou, en français, "L'eau" et "Sur la montagne on entendit un hurlement". La première des deux s'ouvrait le 7 mai au Théâtre de la Ville qu'on l'on pourrait rebaptiser "Temple de la Ville" tant les spectacles de Pina Bausch y génèrent toujours une atmosphère particulière. Água ne déroge pas à la règle, d'autant plus que la scène a été allongée au maximum vers la salle...

Lire la suite

 


Ballets de Monte-Carlo

28 avril 2016 : «En compagnie de Jiří Kylián» au Grimaldi Forum

Certaines représentations sont attendues avec plus d'impatience que d'autres, et l'idée de passer celle du 28 Avril "En compagnie de Jiří Kylián" avec les danseurs des Ballets de Monte-Carlo l'imposait tout en haut de la liste. A la demande de Jean-Christophe Maillot le chorégraphe tchèque a concocté un programme à partir de trois pièces issues de son répertoire, Bella Figura et Gods And Dogs pour la partie "classique", avant Chapeau pour conclure sur une note festive cette soirée qui entre dans le cadre du 30e anniversaire de la compagnie monégasque. Qui dit anniversaire dit cadeau-surprise...

Lire la suite

 


Malandain Ballet Biarritz

24 avril 2016 : Concours de jeunes chorégraphes de Biarritz,  Finale

Le Pôle de Coopération Chorégraphique du grand Sud-Ouest, mené par le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux et le Malandain Ballet Biarritz, a lancé la première édition du Concours de Jeunes Chorégraphes. Ce concours a pour vocation de promouvoir la danse classique dans son expression contemporaine. C’est à un jury réunissant les fers-de-lance du vocabulaire académique (Hélène Trailine, Kader Berlarbi, Ivan Cavallari, Charles Jude et Thierry Malandain) que revient la tâche de récompenser deux lauréats lors d’une finale organisée à la Gare du Midi...

Lire la suite

 


Ballet de l'Opéra de Lyon

17 avril 2016 : «Made in America» (M. Cunningham, L. Childs) à l'Opéra de Lyon

Après être venu présenter à Paris un programme sur les chorégraphes contemporains, le Ballet de l'Opéra de Lyon invitait à un retour au source de la danse contemporaine au travers d'une soirée «Made in America» et deux ballets de Merce Cunningham et Lucinda Childs. Les deux pièces proposées à cette occasion Winterbranch et Dance ont en effet respectivement 52 ans et 37 ans! Ces deux entrées au répertoire du Ballet tout en s'inscrivant dans une démarche "historique", viennent compléter le savoir faire de la compagnie sur ces deux chorégraphes...

Lire la suite

 


Ballet Nice Méditerranée

14 avril 2016 : Oceana (Childs) - Voluntaries (Tetley) - Oktett (Scholz) au  Ballet de Nice

Le mois d'avril rime désormais avec les ballets du même nom, programme de printemps donné par le Ballet Nice Méditerranée d'Eric Vu-An. Depuis quelques années les saisons du ballet de l'Opéra de Nice Cote d'Azur sont rythmées par deux programmes mixtes, Ballets d'Octobre et Ballets d'Avril et un spectacle événementiel pour les fêtes de fin d'année avec la reprise d'un grand ballet narratif (Coppélia cette année). A noter que pour ouvrir sa présente saison la compagnie avait été invitée au Théâtre Mikhaïlovsky...

Lire la suite

 


Ballet du Capitole de Toulouse

13 avril 2016 : «Paradis Perdus» (K. Berlarbi /A. Rodiguez) à Saint-Pierre-des-Cuisines

C’est dans l’église médiévale de Saint-Pierre des Cuisines que le Ballet du Capitole nous invite pour son nouveau spectacle. Dominant la turbulente place Saint-Pierre en bord de Garonne, cette église à l’allure austère (la plus ancienne de Toulouse dit-on) fut restaurée à la fin du XXème siècle, révélant à cette occasion dans ses sous-sols de précieux vestiges gallo-romains. Elle fut transformée dans la foulée en un auditorium de 400 places à l’acoustique recherchée...

Lire la suite

 


Stuttgarter Ballett

09 avril 2016 : Cranko-Klassiker - Pineapple Poll et The Lady and the Fool à Stuttgart

Le Ballet de Stuttgart ne cesse de revenir sur le legs exceptionnel que lui a laissé John Cranko il y a plus de quarante ans : après une remarquable soirée consacrée à des pièces abstraites, et en plus de ses grands ballets narratifs, ce sont cette fois deux pièces du tout début de sa carrière de chorégraphe qui sont au programme, deux pièces créées à Londres et amenées à Stuttgart par Cranko lui-même. La première est un divertissement purement anecdotique, sur les amours contrariées d’une belle colporteuse...

Lire la suite

 


XVIe Festival International de Ballet du Mariinsky

09 avril 2016 : La Bayadère au Mariinsky (Saint-Pétersbourg)

La Bayadère est, au même titre que Le Lac des cygnes, la colonne vertébrale du Mariinsky, son «ticket gagnant» pour parler vulgairement, à tout le moins le ballet que l'amateur se doit de voir, au moins une fois dans sa vie, avec ces danseurs, dans ce théâtre. Créé par Marius Petipa en 1877, pour ce qui s'appelait alors le Théâtre impérial Bolchoï Kamenny (autrement dit le Grand Théâtre de pierre, situé en face de l'actuel Théâtre Mariinsky...

Lire la suite

 


XVIe Festival International de Ballet du Mariinsky

08 avril 2016 : La Belle au bois dormant au Mariinsky (Saint-Pétersbourg)

Pour La Belle au bois dormant, on dit momentanément au revoir à la scène historique, le ballet étant désormais donné sur celle de Mariinsky-II, la nouvelle salle, reliée au bâtiment historique par une passerelle qui enjambe le canal Kryoukov, véritable chef d’œuvre d'inesthétisme (situation surréaliste et tellement russe, celle-ci ne donne sur... rien, en réalité sur un mur, que l'équivalent local des monuments historiques n'autorise pas à percer). Le nouvel édifice, derrière son apparence rébarbative d'usine moderne à spectacles...

Lire la suite

 


Bayerisches Staatsballett (Munich)

07 avril 2016 : Gala Terpsichore XII, en l'honneur d'Ivan Liška

À vrai dire, la critique n’est pas vraiment à sa place dans un gala de danse. Un gala, c’est un enchaînement de morceaux choisis, plus ou moins brillants, alignés selon les envies des danseurs. La critique, elle, aime donner du sens, reconstruire des cohérences, parler de style, et elle se retrouve à devoir distribuer des bons points. L’exercice est ingrat, mais au moins, sauf catastrophe, il n’y a guère de risque que personne ne mérite ces bons points...

Lire la suite

 


Roméo et Juliette (Catherine Gaudet et Jérémie Niel)

07 avril 2016 : Roméo et Juliette, de C. Gaudet et J. Niel au Théâtre de Chaillot (Paris)

Deuxième partie d'une semaine à Chaillot consacrée aux expériences à la limite entre la danse et le théâtre, après le "ballet d'horreur" Naked Lunch, et, frappé d'une interdiction aux moins de 16 ans, on s'attend cette fois à un nouveau genre : le "ballet érotique". Mais cette pièce annoncée comme danse/théâtre aurait pu s'appeler "En attendant Roméo" tant elle lorgne définitivement vers le théâtre de l'absurde et oublie de danser...

Lire la suite

 


Naked Lunch (Guy Weizman, Roni Haver) par le Club Guy & Roni

06 avril 2016 : Naked Lunch, de G. Weizman et R. Haver au Théâtre de Chaillot (Paris)

Première partie d'une semaine consacrée aux expériences à la limite de la danse et du théâtre à Chaillot avec Naked Lunch par la compagnie "Club Guy & Roni", avant une version huis-clos interdit de Roméo et Juliette. Précédée d'une réputation naissante de phénomène, cette compagnie néerlandaise se déplace à Paris au sein d'un collectif car ce spectacle regroupe outre les danseurs des percussionnistes de Slagwerk Den Haag...

Lire la suite

 


XVIe Festival International de Ballet du Mariinsky

05 avril 2016 : Le Lac des cygnes au Mariinsky (Saint-Pétersbourg)

Le Lac des cygnes, c'est le ballet sans doute le plus emblématique du Mariinsky, la carte de visite obligée de la compagnie lors de ses tournées à l'étranger. On le connaît bien sûr, on l'a vu de nombreuses fois entre Paris, Londres ou Baden-Baden, mais le découvrir sur sa scène natale est tout autre chose – un choc visuel et auditif, à l'instar du tableau des Ombres de La Bayadère, donnée, quelques jours plus tard, lors de ce même festival. On ne se pose plus, comme à Paris, la question byzantine de la pertinence de telle ou telle «version»...

Lire la suite

 


XVIe Festival International de Ballet du Mariinsky

04 avril 2016 : Giselle au Mariinsky (Saint-Pétersbourg)

Chaque année, au retour du printemps, le festival du Mariinsky vient réveiller les ardeurs balletomaniaques assoupies. On a beau dire que ce festival n'est plus ce qu'il était, il sait perdurer toutefois dans des traditions à même de susciter l'intérêt : une première en ouverture (et cette année, elle fut rien moins que colossale - cela faisait longtemps...), un gala généreux en clôture, et une alternance, chaque soir durant une semaine, de soirées spéciales et de grands classiques emblématiques du répertoire de la maison...

Lire la suite

 


Bayerisches Staatsballett (Munich)

03 avril 2016 : Für die Kinder von gestern, heute und morgen (Pina Bausch)

Plusieurs dizaines de spectateurs avaient fui à l’entracte, désarçonnés par un art que le public munichois n’avait pas souvent rencontré ; mais à la fin du spectacle, c’est une ovation monstre qui accueille les quinze danseurs du Staatsballett, une de ces ovations presque animales comme seules quelques stars du chant en reçoivent à Munich. Que s’est-il passé, en cette soirée d’ouverture des Semaines du Ballet de Munich 2016, pour justifier ce triomphe qui n’avait rien à voir avec les rituels annuels du Théâtre de la Ville...

Lire la suite

 


La São Paulo Companhia de Dança à la Maison de la Danse de Lyon

02 avril 2016 : Edouard Lock / Nacho Duato par la São Paulo Companhia de Dança

Etape à Lyon pour découvrir la São Paulo Compahnia de Dança, à la Maison de la Danse, pour un programme mixte Edouard Lock / Nacho Duato. Cette compagnie brésilienne créée en 2008 seulement se fait rapidement une place dans le giron international sous la houlette de sa directrice Inês Bogéa (ancienne danseuse de Grupo Corpo), au travers d'un répertoire varié porté par des créations de chorégraphes brésiliens et des reprises de standards de Kylián, Forsythe ou Balanchine. Elle s'aventure aussi vers le pur académisme, même s'il s'agit principalement de pas de deux, du fait de sa modeste taille d'environ 25 danseurs, qui sont d'ailleurs quasi exclusivement brésiliens...

Lire la suite

 


Tristan et Isolde (Joëlle Bouvier) par le Ballet du Grand Théâtre de Genève

25 mars 2016 : Tristan et Isolde, de Joëlle Bouvier au Théâtre de Chaillot (Paris)

Cinq ans après son Roméo et Juliette, Joëlle Bouvier revient à Chaillot avec un nouveau mythe d'amants maudits, celui de Tristan et Isolde, dans la version du synopsis de l'Opéra de Richard Wagner. Cette création est confiée encore une fois au Ballet du Grand Théâtre de Genève, compagnie suisse et choix naturel pour marier une chorégraphe française et un compositeur allemand, dont le directeur Philippe Cohen en est d'ailleurs à l'origine...

Lire la suite

 


Wiener Staatsballett (Autriche)

20 mars 2016 : Le Corsaire (Manuel Legris) au Wiener Staatsballett